Actualités

Si tu ne viens à La Burdigala, La Burdigala ira à toi !

C61224

Cela fait un bon moment que nous recevons beaucoup de demandes de la part de clients qui ne sont pas forcément de la région et qui se résument à cette question (vitale): OU PEUT’ON TROUVER LA BURDIGALA  ?!? (en dehors de la région de Bordeaux et du Bassin d’Arcachon).

Nous avons finit par nous attaquer au problème et on s’est réunit pour trouver LA solution. J’aime ces moments là… On est là tous ensemble, les Burdigala sur la table, les regards qui se croisent… C’est toujours les mêmes gestes: d’abord la Burdigala de gauche, toujours. Décapsuleur, verre… Puis celle de droite… Et puis une gorgé de Volvic, toujours… 😉

=> Et après on est ronds comme des queues de pelles, rien n’a avancé mais qu’est-ce qu’on a rigolé ! (encore une victoire de canard) #labusdalcoolestdangereuxpourlasanté #espritbiere

Plus sérieusement on est parti de la question à 10 000 points: qu’est-ce qui est le plus avantageux pour le client ? (vous quoi). Avec 2 terribles handicaps de départ: la bières c’est du liquide et du verre: c’est donc très lourd et très fragile => cauchemar pour l’expédition (sans compter la partie ou si tu la secoue trop ça te pète à la figure quand tu décapsule #beershower).caisse intérieurLa première solution qui vient à l’esprit c’est de passer des partenariat avec des collègues brasseurs, cavistes, épiceries fines et tutti quanti dans tous les endroits de France et de Navarre ou le devoir appelle La Burdigala. Le problème c’est que

  • de toute façon les coûts du transport seront quoiqu’il arrive répercutés sur le prix de vente final
  • ça nécessite des minimums de commandes de la part de nos partenaires précisément pour amortir les coûts de transport
  • il y aura en plus la marge de notre revendeur (et oui il faut bien qu’il croûte lui aussi)
  • avant d’avoir des points de vente dans la France entière ça va prendre un certain temps !

 

Et tout ça ça fait pas des chocapics et ça fait un prix final pour les consommateurs (vous toujours, suivez un peu SVP !) qui devient un peu prohibitif. Retour à la case départ. Vers la 4ème Burdigala on commençait à s’agacer et la solution nous est apparu aussi clairement qu’un fond de levure: puisque c’est comme ça on va expédier nous-même ! #craquagedeslip

Donc on est allé voir notre banquier et nous avons investi plein d’argent qu’on avait pas (#commedhab) dans des caisses super-renforcées (double cannelure intérieur/extérieur #tupeuxpastest)  de 12 et 24 bouteilles spéciales expédition. Ça coute cher mais ça valait le coup car désormais grâce à cet investissement nous pouvons:

  • livrer partout partout partout et directement à votre domicile (inutile de vous cacher)
  • maintenir un prix de 4€/bouteille (en dépit du surcoût des caisses)
  • maintenir 15€ de frais de livraison peu importe le volume commandé* (6, 12 ou 24)
  • maintenir un lien direct avec nos clients

Calasuite

Partager cet article sur :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Suivez notre actualité sur facebook

Découvrez d'autres articles